16 avril 2007

Après Pâques

Bonjour à tous et à toutes. Après les rameaux, à la fin de la semaine sainte, des processions ont eu lieu à Alep le vendredi saint. Contrairement à ce qui ce fait ce jour-là en France (Chemins de croix, tristesse, …) en Syrie c’était la grosse fête, à la messe grecque catholique, on lisait les derniers instant du Christ, puis une procession a eu lieu, avec le tombeau du Christ, pour son « enterrement ». Mais comme nous savions qu’il allait ressusciter, Vendredi_Saint_Procession_Maronite_avec_le_Christle peuple pouvait acclamer sa gloire et faire éclater sa joie (voir photos de l’album « Vie ma ville ») De notre balcon, nous avons pu assister à ces processions sur la place Fahrat enfin rénovée. Nous avons même invité 2 touristes, les points cœurs, Bertrand et François, des coopérants de passage à Alep avec leurs parents, … en tout une vingtaine de personne pour profiter du point de vue.


Vendredi soir, nous sommes ensuite partis sur Damas, avec François et Bertrand… en train de nuit ! Couchettes très confortables pour 315LS par tête (4€50) , 7h de trajet (4h30 en bus), un peu fatigués à l’arrivée mais une demie journée de gagnée pour visiter Damas. A Sham (autre nom de la ville, signifiant « Soleil »), nous retrouvions une maisonnée de la communauté de l’Emmanuel venu passer la semaine sainte au Liban et en Syrie, dont Charlotte, membre de l’équipe Fidesco. (Au passage, merci pour les saucissons, les plaquettes de chocolat et le fromage qu’elle a eu la gentillesse de nous ramener) Au programme, visite de Sham (une première pour nous) guidés par Bertrand, enfin je dis visite, mais nous avons visité surtout des cafés et des restaurants à cause de deux goinfres dont nous ne citerons pas le nom (petit dej1 à 7h30, petit dej2 à 9h, petit dej3 à 10h, dégustation de fruits confits dans le souk à midi, repas mezzés à 14h…)  il y a de grands appétits.
paques_089

Damas est vraiment différente d’Alep : de grandes avenues, périphérique,  de hauts immeubles, entourée de montagnes -d’où nous avons pris le crépuscule s’abattant sue la ville- c’est la capitale quoi. A coté, Alep fait figure plus sympathique de ville –pardonnez moi- paysanne, avec ses petites rues, ses immeubles de 5 étages maximum… Nous avons quand même pu visiter le palais Azem, endroit magnifique, les souks, et l’église de Saint Ananie, celui-là même qui baptisa St Paul et lui rendit la vue. Le soir, nous avons assisté à la Vigie Pascale à l’archevêché Maronite de Damas, où Mgr Samir Nassar nous a accueillis et rencontré (ami de Charlotte et François). C’est étonnant de voir la pauvreté de cet évêché maronite, qui est obligé de refuser des vocations faute de pouvoir assurer à de nouveaux séminaristes et prêtres de quoi vivre ! Par rapport à la communauté d’Alep, bien plus nombreuse et plus riche, c’est là-bas que les Chrétiens d’Orients sont en souffrance.
Le dimanche, après une messe en Français – chants en Latin (comme ça fait bizarre de comprendre les textes, l’homélie, se retrouver dans une ambiance de prière francophone après 7 mois de messes en arabe), direction la Mosquée des Omeyyades de Damas. Impressionnante. Après avoir laissé nos amis s’en retourner au Liban pour attraper leur avion, été voir le coucher du soleil sur Sham, fumé un narguilé dans un café où officiait un conteur des 1001 nuits, dîné dans un restaurant bédouin, et bien sur passé la nuit à l’hôtel, nous voilà partis le lundi pour Bosra, ancienne capitale de région, possédant un magnifique théâtre romain découvert il y a un siècle sous des tonnes de sable  englouti par le désert et les siècles. 2h de service « hop-hop » (car sur les routes et les bosses, ça fait hop, hop, hop-hop), 3h de visite, 2h de bus pour retourner à Damas, puis 4h30 de bus vers Alep… on ne plaindra plus des 3h30 de TGV entre Paris et Marseille .
Retour ensuite à la vie, train train quotidien, cours de Français pour Claire, organisation de séminaires pour JB, ….
A bientôt !

Posté par cjbmayer à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Après Pâques

Nouveau commentaire